L’interdiction à la femme de s’interdire de se marier, après le décès de son époux

L’interdiction à la femme de s’interdire de se marier, après le décès de son époux

Rédigé le 11/04/2020

Comité permanent [des savants] de l’Ifta

Question : Est-il permis à une femme de s’interdire de se marier après le décès de son premier époux ?

Et est-il permis à un homme d’interdire à son épouse de se marier avec un autre homme s’il décède avant elle ?

Réponse : Il n’est pas permis à une femme de s’interdire le mariage après le décès de son mari, et il n’est pas permis à l’époux d’interdire à sa femme de se remarier après son décès.

Car cela fait partie des particularités des femmes du prophète (que la prière et le salut d’Allah soient sur lui).

Il n’est pas permis à son mari de lui interdire de se remarier après lui, et s’il le fait, elle n’est pas obligée de lui obéir d’après la parole du prophète

« certes l’obéissance est dans le convenable »

Et c’est d’Allah que vient le succès, que la prière d’Allah soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons ainsi que le salut

Source : Page 7, tome 18, fatwa numéro : 12 712

Tiré de fatawaislam.com