Nier la possession du djinn dans le corps humain – Sheikh Muqbil

Question :

Certains parmi ceux qui nient la possession du djinn dans le corps humain, par exemple Al-Ghazali et d’autres disent : “Pourquoi nous ne trouvons pas d’homme américain, ou suédois, ou anglais ou français… qui est possédé ?”

Par cela ils dupent les gens.

Réponse :

Cette parole n’est pas vraie, cela est même présent.

L’homme américain mécréant ou l’anglais mécréant est entre les mains du djinn.

Puis s’il se convertit et se met sur la droiture, peu de jours passent sans qu’il (l’homme) ne soit atteint de crise.

Lorsque nous avons questionné les spécialistes, ils dirent : “Il (le djinn) l’agrée tant qu’il est mécréant, mais s’il se range sur la droiture, shaytan s’en mécontente et lui provoque des crises.”

Et cela est arrivé à plus d’une personne.

Au point qu’un homme égyptien vînt jusqu’ici et devînt fou et se mit à manger de la terre, je craignais alors qu’il ne lui nuise.

Et lorsqu’il revînt en Egypte le voilà soudainement en bonne santé.

Lorsque je demandais à son sujet ils me dirent : “S’il va à l’école et délaisse la droiture sa bonne santé réapparaît, mais s’il se range droit dans la religion, son djinn s’en prend à lui.”

Si l’individu s’accroche à sa religion, shaytan l’agresse contrairement à la personne perdue, indolent, celui qui ne se rappelle pas d’Allâh, il est entre les mains de shaytan par les transactions de l’usure, en cherchant la fornication, en commettant les turpitudes et les interdits.

Shaytan ne souffre que des pieux.

Ces faits se sont déjà produits.

Certains (parmi les djinns) ont dit que s’il (le possédé) reste ici (à Dammaj) ils lui causeraont des dommages mais que s’il s’en va d’ici, il ne lui arrivera rien.

نصيحتي لأهل السنة من الجن

Traduit par Hishâm Ibn Mu’âdh ibn El Huseyn Al Chaouia