La pudeur et la décence de la femme musulmane dépendent de sa foi et sa piété – Sheikh ‘Abder Razzâq Al ‘Abbâd Al Badr

Le voile de la femme, sa décence et sa pudeur reviennent à la force de sa foi et sa religion.

A titre d’exemple, nous avons qu’à regarder le cas d’Oum Salama, qu’Allah l’agrée, lorsque le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a mentionné que la femme laisse dépasser [son vêtement de ses chevilles] d’un empan, elle a dit :

« Ainsi, une partie d’elle sera découverte. ».

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a alors dit :

« Alors d’une coudée et qu’elle ne dépasse pas ceci. ».

Quant à celle dont la religion et la foi sont affaiblies, alors son ambition s’oriente vers le fait de dévoiler un empan, une coudée ou plus selon la faiblesse de sa religion.

Source : forum.daralhadith-sh.com