Le foetus mort-né mènera sa mère au paradis par le cordon ombilical – Sheikh Mouhammad Ibn ‘Omar Bâzmoul

L’Imam Ibn Majah rapporte un formidable hadith dans ses Sunan, d’après Mu’adh ibn Jabal رضي الله عنه qui relate que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit :

وَالَّذِي نَفْسِي بِيَدِهِ إِنَّ السِّقْطَ لَيَجُرُّ أُمَّهَ بِسَرَرِهِ إِلَى الجَنَّةِ إِذَا احْتَسَبَتْهُ

” Par Celui qui tient mon âme dans Ses mains, il ne fait aucun doute que le foetus mort-né fera rentrer sa mère au Paradis par le cordon ombilicale si elle l’accepte (c’est -à-dire si elle patiente dans cette épreuve en espérant la récompense divine).”

Source : Sunan Ibn Majah, Kitab al-Jana’iz, Chapitre : À propos de ceux qui sont éprouvés par un foetus mort-né (#1609). Al-’Allamah al-Albani le déclare “sahih” (authentique) dans sa vérification du livre.

Le shaykh Dr. Muhammad ibn ‘Umar Bazmul explique :

Lorsque une femme accouche prématurément ou fait une fausse couche, si ce qui en sort a une forme humaine alors il sera considéré comme mort-né [سقط – siqt].

Le sang qui l’accompagne est considéré comme lochies [نفاس – nifaas] et il faut donc appliquer les règles qu’il convient (c’est-à -dire ne pas prier durant 40 jours ou jusqu’à la cessation de l’écoulement du sang).