Red meets Red

Question :

Quel est le jugement de la parole “Untel est confiant en lui”, ou “Untel a confiance en lui” ?

Est-ce que cela s’oppose à l’invocation rapportée :

“et ne me laisse pas m’en remettre à mon âme le temps d’un clin d’œil” ?

Réponse :

Il n’y a pas mal en cela car le sens voulu de celui qui dit “untel est confiant en lui”, c’est l’assurance, c’est-à-dire qu’il est sûr de cette chose et qu’il est catégorique à son sujet.

Il ne fait aucun doute que l’Homme détient une part de choses dont il est parfois certain, et parfois selon l’avis prépondérant, et parfois selon le doute et l’hésitation, parfois selon ce qui prévaut.

S’il dit “Je suis confiant en ci et ça”, ou “Je suis confiant en moi-même”, ou “Untel est confiant en lui-même”, ou “Confiant en ce qu’il dit”, ce qui est voulu c’est qu’il est certain de cela, et ceci ne comporte aucun mal, et ne contredit pas cette invocation connue :

“et ne me laisse pas m’en remettre à mon âme le temps d’un clin d’œil”

Car l’Homme se fait confiance à lui-même par Allâh, et par ce que Allâh عز وجل lui a donné comme science, ou faculté ou ce qui y est similaire.

Fatawa Islamiques 480/4

Traduit par Oum Omayr