Le jugement de fêter la nuit du 27 de Ramadân

Comité permanent [des savants] de l’Ifta

[…] Quant à célébrer la nuit du vingt-sept parce qu’elle serait la nuit du destin, ceci s’oppose certes à la voie du Messager صلى الله عليه وسلم.

En effet, il صلى الله عليه وسلم n’a pas fêté la nuit du destin.

Donc, la célébrer est une innovation.

Source : Les fatâwâ du comité permanent (1) t.3 p.59

Traduit et publié par l’équipe al Miirath.